"La boutique où tu pilotes tes études"

Brève n°78

 

Chers Amis, Chères Amies,

 

La relation que nous entretenons avec GAP vient de franchir une nouvelle étape depuis cet été. « L’Arrondi en caisse » est un système proposant de faire un don à l’AJE-Paris lors d’un achat dans l’une des boutiques GAP en France. Nous vous faisons donc part dans cette Brève du projet de l’arrondi en caisse.

 

Cette extraordinaire solidarité mise en place, mobilise à la fois GAP, ses clients, la Plateforme Adyen et l’AJE-Paris, grâce aux volontaires de Belgique, France, Pays-Bas et Royaume-Uni ! Certes, actuellement, la situation conduit GAP, comme les autres enseignes, à fermer les boutiques. Mais cette action en capacité de reprendre à tout moment mérite, en ces temps maussades et à notre avis unanime, d’être partagée, D’où cette Brève !

 

Bonne lecture, 

 

Jean-Maurice

 

 

Partenariat avec GAP : l’arrondi en caisse:

 

Notre partenariat avec GAP prend une nouvelle ampleur. Désormais, lorsqu’un achat est fait dans l’une des boutiques GAP d’Ile-de-France, il est proposé automatiquement de faire un don à l’AJE-Paris. Le montant du don peut-être de 0,50€, 1€ ou 2€ et est directement reversé à l’AJE-Paris. Ce don, effectué par l’intermédiaire de la plateforme Adyen, est directement envoyé à l’AJE-Paris.

 

 

 

 L’arrondi en caisse

Notre partenariat avec GAP reposait déjà sur de solides bases. Depuis maintenant plus de 10 ans, GAP vient en aide à l’AJE-Paris dans sa lutte contre la précarité et dans ses missions de formation à l’entreprise, d’orientation, d’insertion professionnelle et  d’ouverture culturelle et d’éducation citoyenne. A cette occasion, nous en avons profité pour interroger le directeur de l’AJE-Paris, Jean-Maurice Lainé-Bessettes, et Noel Djagbo, un des grands jeunes de l’AJE-Paris :

 

Entretien avec Jean-Maurice :

 

  • Comment qualifieriez-vous les relations que l’AJE-Paris entretient avec GAP, et qu’est-ce que ce partenariat a-t-il pu apporter à l’association ?

 

 J-M : Nos relations avec GAP sont empreintes de simplicité et de professionnalisme, tant pour les jeunes et l’équipe. En effet, travailler avec eux nous forme aux réalités de l’entreprise et d’une entreprise en évolution.

Il s’agit principalement d’un partenariat entre les collaborateurs de GAP France et les jeunes à travers des ateliers offrant la possibilité aux jeunes d’effectuer des stages voire d’obtenir des emplois saisonniers (c’est le cas du jeune Noel). Ce partenariat a développé également le bilinguisme et l’intérêt concret pour la langue anglaise. 

 

  • Le partenariat existe depuis maintenant 12 ans, sous quelle forme pourrait-il évoluer ?

 

 J-M : 2020 est la 12ème année de partenariat avec GAP, c’est aussi la 12ème année d’un partenariat financier avec la Fondation GAP. Ce soutien  dans la durée a fortement contribué à la pérennité et au développement de l’AJE-Paris. Globalement, ce partenariat témoigne du goût d’une grande entreprise américaine à promouvoir l’esprit d’entreprenariat auprès de jeunes de la diversité issus de quartiers populaires et dont le projet est de prendre des responsabilités dans l’entreprise. Nous espérons qu’il pourra perdurer dans les années à venir sous des formes à inventer. 

 

Entretien avec Noël, vice-président du conseil des Jeunes, en Master 1 à Paris-Nanterre :

 

  • Dans le cadre du partenariat entre GAP et l’AJE-Paris, tu as pu trouver un emploi. Que penses-tu de ton expérience professionnelle au sein de cette entreprise, que t’a-t-elle apportée ?

 

 N : Dans le cadre du partenariat avec GAP, j’ai pu obtenir un travail de vendeur chez eux, ce travail m’a permis de découvrir le monde du travail et de renforcer le côté relationnel en entreprise. Grâce à cette expérience professionnelle, j’ai pu gagner en aisance, osé m’exprimer et travailler ma communication. Dans le poste que j’occupais, j’étais souvent amené à aller au contact du client afin de le conseiller et tout ceci a été très formateur.

 

  • Les réunions pour l’élaboration du projet qui se faisaient sur Zoom étaient en anglais, qu’en retiens-tu ?

 

 N : En effet, les réunions pour la construction commune du projet étaient en anglais. Ces réunions ont aussi été très formatrices, notamment parce qu’elles m’ont permis de sortir de ma zone de confort et j’en ai fait un défi à relever et un entraînement en condition réelle de travail en entreprise, d’autant que Jean-Maurice ne maîtrise pas cette langue. Ces réunions m’ont ainsi motivés à m’impliquer autrement dans l’apprentissage de cette langue en passant d’un anglais scolaire à un outil culturel de communication professionnelle. De plus, comme plusieurs matières sont enseignées cette année en anglais, j’y ai gagné en aisance et en fluidité.

 

  • Quel futur donnerais-tu au partenariat entre GAP et l’AJE-Paris, et a « l’arrondi en caisse » par extension ?

 

 N : La crise liée au Covid-19 ne permet pas d’élaborer actuellement des projets à long terme. Par contre, elle est source de renforcement de la solidarité dans la diversité :

  • Ainsi, est lancé l’arrondi en caisse, associant GAP, les clients volontaires et l’AJE-Paris

  • GAP et la Fondation GAP ont également offerts 5000 masques adultes et enfants, hommes et femmes, en solidarité avec les plus modestes de l’AJE-Paris.

  • Egalement, reconnaissant aux actions de l’AJE-Paris d’être mises en place sans distinctions de genre, de cultures et d’origine géographiques, GAP l’a associée au soutien qu’elle apporte au mouvement « Black Lives Matter ».

 

Comme quoi, être solidaire et inventif reste possible.

 

 

Nos remerciements :

 

Nous remercions notre partenaire GAP pour la construction de ce merveilleux projet, ainsi que la plateforme Adyen utilisée pour les dons.

 

Comment ne pas citer et remercier les équipes de chez GAP en France et au Royaume-Uni (Sévérine, Emma, Désirée, Silvia et Laura) et d’Adyen (Claudia et Laurence) qui ont participé à l’élaboration du projet et la mise en place de « l’arrondi en caisse ».

 

 

Heureusement pour nous tous, il y a cette solidarité exceptionnelle qui jaillit et nous redonne l’espoir ! 

 

 

Ilyes, membre du Conseil des Jeunes, en service civique à l’AJE-Paris

00.png

                                                       AJE-Paris, mis à jour le 2 Novembre 2020                                

leetchi.png