"La boutique où tu pilotes tes études"

Brève n°75: Où poser notre regard ? Que méditer ? Que penser, dire et faire ?

Chers Amis, Chères Amies,

 

          Convient-il ici de relayer l’information tragique de vendredi 17h ?

          Après 72h de silence, il parait essentiel dans ce contexte, chacune et chacun étant atteint individuellement et                          collectivement, de nous questionner : 

Où poser notre regard ? Que méditer ? Que penser, dire et faire ?

C'est d'une immense reconnaissance dont je voudrais témoigner auprès de vous, en ces temps troublés, troubles, opacifiant nos vues, nos vies, nos dynamiques.

Depuis 1999, avec, certes leurs limites voire leurs insuffisances en certains moments, les Services publics de l'Etat, de la Région, de la Mairie – Commune et Département – du Rectorat et des Etablissements, accompagnent l'action, le projet AJE-Paris …

Depuis 1999, se succèdent et se pérennisent l'appui de Mécènes, tel un grand groupe du Nord discrètement à la naissance de l’AJE-Paris, puis un Mécène venant de New Port, ensuite la Fondation Adecco, la Fondation GAP USA et GAP France, La Fondation Seligman, Le Fonds Ayudar, La Fondation Vinci pour la Cité, … Et deux Fondations liées à des Établissements scolaires, aujourd’hui la Fondation Stanislas pour l’éducation. Toujours depuis 1999, des donateurs privés, soutiennent également financièrement l’action menée. Aujourd’hui, même les clients GAP sont invités en magasin à faire bénéficier l’AJE-Paris d’un arrondi en caisse.

Et que dire des centaines de bénévoles qui selon leur rythme de leur vie, de leur travail, de leurs autres solidarités et de leur santé, donnent de leur temps et partagent leurs compétences ? Parmi eux, les Lycéens de Franklin et Stanislas avec les grands jeunes de l'AJE-Paris donnent également leur temps, leur énergie, leur bienveillance et partagent le souci de la rigueur, de la précision, de la clarté, de la méthode. Tous sont heureux de mettre à disposition leurs réseaux et fraternellement d'encourager chacune et chacun à tenir bon.

Ainsi, nous sommes depuis la naissance de l'AJE-Paris, un ensemble ouvert, tout modeste, fragile et tour du monde, des cultures, confessions, arts de vivre, langues maternelles et goûts.

          Là où l’obscurité tente, par l’agir délibéré de quelques-uns, d’en imposer par la surenchère de violence aléatoire,                  soudaine, maximale, d’images obscènes, atroces, d’horreur sans nom,

Belle saveur que nos vies partagées depuis 21 ans,  croissance mutuelle, dont même la pandémie, avec sa fragilisation inhérente, n'a pu que renforcer la solidarité en l'étendant fortement à la santé, l'alimentaire et le vêtement.

 

Oui, quel honneur de vivre, écouter, penser, partager ainsi.

Oui, familles des jeunes qui nous fréquent, avec vos enfants, vos grands jeunes et vous-même, nous nous honorons.

 

Puisse la lumière

de nos libertés se rencontrant,

de cette égale simplicité entre nous au-delà des métiers, fonctions, responsabilités ou niveaux d'études,

de nos fraternités et sororités se partageant,

nous donner la force, le courage et la ténacité d'esprits éclairés !

 

Jean-Maurice

 

Paris, le 19 octobre 2020

00.png

                                                       AJE-Paris, mis à jour le 2 Novembre 2020                                

leetchi.png